News

The stories speak for themselves
March 10th, 2012
BriefCam cited in Le Monde

Vidéosurveillance:
Trop de caméras, pas assez d’yeux?


“Les recherches se multiplient pour automatiser la détection des comportements « déviants » et reconnaître les individus « à la volée ». Tour d’horizon de ces techniques sécuritaires. Un homme déambule entre les allées d’un parking et s’attarde « anormalement » près d’une voiture. A 3 kilomètres de là, devant son mur d’écrans relié à une trentaine de caméras, un opérateur se lasse de voir passer des anonymes et s’assoupit. Mais un signal d’alarme attire son attention sur l’écran 15, où la silhouette du maraudeur est cerclée de rouge. Si l’opérateur en croit l’« intelligence » de la caméra, cet homme s’apprête à voler un véhicule. Il avertit donc la police, qui sera sur les lieux cinq minutes plus tard.” [Read full article…]